20 volontariats au Canada

Cet article retrace l’ensemble de mes vingt volontariats effectués au Canada, entre mai 2013 et décembre 2014. Je souhaite partager avec vous mon expérience, mon ressenti, et éveiller votre curiosité sur la diversité des activités possibles. Je vous donne en bonus toutes mes bonnes adresses et leurs contacts. J’espère que ce type de voyage au long cours vous intriguera et vous donnera l’envie de vous lancer à votre tour… 

Avec en poche mon PVT (un an) puis un visa de visiteur (6 mois), j’ai testé le volontariat dans plusieurs provinces et territoires : au Manitoba (2 volontariats), en Alberta (1), en Colombie-Britannique (6) et au Yukon (11). Vivre 18 mois de volontariats au Canada, c’est riche, intense, épanouissant… mais épuisant ! Au début, je n’avais pas du tout prévu de faire un tel marathon. Mais que voulez-vous, je suis devenue accro. Ce type de nomadisme est devenu mon nouveau style de vie. Même si parfois je connaissais des moments de doutes, j’étais pour la plupart du temps, toujours heureuse, curieuse et enjouée. Touchée en plein cœur, il n’a pas fallu longtemps avant que la magie canadienne opère sur moi…

Les différents types de volontariat : fermes biologiques, B&B, associations, familles, ranchs, centre arctique,… 

J’ai travaillé dans des fermes biologiques, ranch et bed and breakfast.  J’ai également aidé des familles, des associations, des festivals, une structure de traîneaux à chiens, un centre arctique, un arboriculteur et un centre de retraite / éducation à l’environnement. Ça fait, l’air de rien, un beau tour de ce à quoi le volontariat peut ressembler. Sans direction pré-établies, mon mot d’ordre était d’aider au maximum mes hôtes canadiens, avec mes petites mains (mais mes gros muscles :-)), de préférence à l’extérieur. Peu importe l’activité, puisque tout m’intéressait  et que j’avais tout à apprendre (notamment en matière d’agriculture biologique).

Sachez qu’on peut faire beaucoup de choses hors des sentiers battus, même sans expérience préalable. Si vous voulez voyager mais que vous n’avez pas beaucoup d’argent, ou si vous voulez comme moi, vous couper du monde salarial pour un temps et explorer de nouveaux horizons, je vous conseille d’envisager l’option du volontariat. Il est rare de tomber sur des endroits ennuyants qui vous demandent uniquement d’arroser les plantes ou de retirer les mauvaises herbes (même si cela existe malheureusement…). J’ai trouvé qu’en général, au Canada, il y avait beaucoup de respect et d’échanges au sein des familles et petites entreprises familiales. On apprend énormément de choses sur soi-même, sur les autres et sur ce fabuleux pays qu’est le Canada.

Je n’ai pas eu l’occasion de tester les volontariats au Québec donc je ne pourrais pas vous en parler. Cela dit j’ai rencontré des voyageurs qui ont eu des bonnes expériences de wwoofing ou qui ont travaillé, par exemple, avec des producteurs de sirop d’érable (un classique, mais tout de même, ça doit être cool). J’ai fait le choix des territoires de l’ouest et du grand nord car je trouve qu’ils sont plus montagneux et sauvages. Je pense aussi qu’en matière de découverte et de « décalage culturel », il y a sans doute plus de choses à apprendre qu’en restant au Québec (avec en premier lieu, l’amélioration de son niveau d’anglais !).

Les avantages : rencontres, apprentissages et liberté ! 

Dans ce type de voyage au long cours, tout est flexible et économique. Vous êtes votre propre chef. Vous décidez de là où vous voulez vivre pour un temps. Vous en profitez pour travailler et visiter les alentours. Vous décidez de votre parcours comme bon vous semble. Cela peut varier au gré des rencontres bien sur, et c’est tant mieux. Cela dit, personne ne vous dicte vos choix, personne ne vous dit où aller. Cela fait peur au début (car on n’a pas l’habitude) mais après on apprécie les bienfaits de cette prise de responsabilité sur sa propre vie. Quant aux compétences qu’on acquiert, elles sont surprenantes. C’est impressionnant ce qui peut bouger en nous lorsque l’on mixe une belle potion d’opportunités, d’originalités et d’encouragements. Croyez-moi, vous trouverez tout ça au Canada. Et ça fait sacrément du bien…

Questions pratiques 

Les volontariats peuvent varier dans la durée. Personnellement mes expériences se sont étalées de 1 jour à 3 mois. En moyenne, une expérience dure 2 à 4 semaines, mais cela reste souple. Tout dépend de votre intérêt et de la relation que vous nouez avec votre hôte.

Pour trouver un volontariat au Canada, vous pouvez vous rendre sur les sites Internet www.wwoof.ca (fermes biologiques), www.helpx.net ou www.workaway.info (tout type de volontariats). Mon coup de cœur va pour wwoof.ca car c’est un site vraiment sérieux. L’inscription, souvent payante (20 à 50 dollars), vous donne accès à une liste d’hôtes, par zone géographique. Faites votre choix et envoyez un email (en moyenne, un mois avant) ! N’ayez pas peur si c’est votre première fois, les canadiens sont accueillant et aiment encourager. Pour eux (et à l’inverse de la France), l’attitude et la motivation sont plus importantes que les compétences. Utilisez également le bouche-à-oreille et les groupes facebook ! Le retour positif et les conseils d’autres voyageurs évitent bien des mauvaises surprises…

Enfin, sur place, soyez sur vos gardes et sachez dire stop. En volontariat, on travaille en moyenne 25h par semaine contre le gîte et le couvert. Parfois 20h, parfois 30h. Rien n’est vraiment encadré. Si on vous oblige à travailler plus de 30h sans jour de repos, un conseil : déguerpissez ! (sauf si vous aimez vraiment l’endroit bien entendu). Le volontariat est avant toute chose une expérience basée sur l’échange. Vous n’êtes pas à l’usine. Tous les hôtes qui abusent de votre générosité ne méritent pas que vous vous y attardez. Gardez à l’esprit que vous êtes libres de partir quand vous le souhaitez (ce n’est pas dur de trouver une autre place à la dernière minute). Si vous avez des questions, écrivez-moi, je ne mords pas ! En attendant, je vous joins ma liste finale (et vous pouvez situer les volontariats sur la carte en début d’article).

Dernière info, la liste rassemble l’ensemble de mes volontariats, mais également des bénévolats de courte durée ainsi qu’un house & dog-sitting (garde de maison et de chiens : une autre alternative intéressante si vous commencez à fatiguer des volontariats ou si l’hiver vous bloque un peu).

N’hésitez pas à contacter les endroits qui vous semblent attirants, ou partez explorer d’autres horizons… Il y a des centaines d’expériences possibles (si ce n’est plus). Allez, je vous passe volontiers le flambeau ! Enjoy !

Ps : J’avais déjà commencé cette liste à mi-parcours (cf. mon article « 10 volontariats au Canada ») donc désolé pour la redite, mais il était temps de tout englober puisque je termine mon aventure.


1. The Landing Well Project (Ferme familiale, Prawda – Manitoba)

Kerri Bryan - hôte au grand cœur de la ferme "The landing well project" - (c) Marie Seillery, Petite Souris Photographie (avec qui j'ai partagé quelques jours à la ferme)

Kerri Bryan – hôte au grand cœur de la ferme « The landing well project ». Une première expérience de wwoofing passionnante, basée sur les principes de permaculture. Je n’aurais pas pu rêver mieux pour une première immersion, d’autant plus que Kerri est professeur d’anglais ! Sa gentillesse est sans limite. Attention aux tiques et aux moustiques au printemps, ils sont coriaces !!! Crédit photo :  Marie Seillery, Petite Souris Photographie

Activités : Wwoofing – Aide à la gestion de la petite ferme familiale, apprentissage de la permaculture et aviculture (avec Neil), nettoyage, bananagram (!)
Contact : Kerri Bryan – http://landingwellproject.blogspot.ca/
Pour en savoir plusLire mon article « Wwoofing à la ferme The Landing Well Project » 


2. The Falcon Trails Resort (Falcon Lake – Manitoba)

L'aide à la construction d'une cabane isolée en ballot de paille ! - Crédit photo : Falcon Trails Resort

L’amitié est au coeur de ce volontariat. Au bord du Falcon Lake, l’entreprise familiale est en plein développement et les trois sœurs sont talentueuses et adorables ! J’ai adoré aidé à la construction d’une cabane isolée en ballot de paille ! – Crédit photo : Falcon Trails Resort

Activités : Entretien du resort, nettoyage des cabanes, aide à la finalisation de l’éco-cabin « the Whiskey Jack », cueillette de bleuets, cuisine, projets divers
Contact : Barb Hamilton – www.falcontrails.mb.ca
Pour en savoir plusLire mon article « Instants de vie et volontariats au Manitoba »


 3. Chez Judy Norbury (Ferme familiale, Vancouver Island – B-C)

Entre le jardin et le stockage du bois, nous faisons des tours en moto chaque après-midi sur Vancouver Island avec Ross et sa Triumph 675 - Crédit photo : Laëtitia Lamarcq, Routes parallèles

Entre le jardin, les cueillettes de bleuets et le stockage du bois, les tours en moto animent nos après-midi sur Vancouver Island, grâce à Ross et sa Triumph 675. La rencontre de Judy restera gravée en moi pour longtemps… – Crédit photo : Laëtitia Lamarcq, Routes parallèles

Activités : Wwoofing – travail dans la ferme familiale, nettoyage, stockage du bois, cueillette de bleuets, tours en moto (!)
Contact : Judy Norbury – www.judynorbury.com (sur le site wwoof.ca également)
Pour en savoir plusLire mon article « Vivre sur une île au Canada #1 : Vancouver Island »


 4. Chez Tara Taylor (HelpX dans une famille, Quadra Island – B-C)

Lost in nature, for the best ! - Crédit photo : Laëtitia Lamarcq, Routes parallèles

Une petite île au large de la Colombie-Britannique, une famille attachante, une belle maison (avec plein de trucs à faire) et un parc juste à côté pour se promener… Quadra Island est un bel havre de paix, avec une communauté dynamique ! – Crédit photo : Laëtitia Lamarcq, Routes parallèles

Activités : HelpX – jardinage, gestion et soin des animaux, traite des chèvres, nettoyage, peinture, projets divers
Contact : Tara Taylor – www.helpx.net – recherche à Quadra Island
Pour en savoir plusLire mon article « Vivre sur une île au Canada #2 – Quadra Island »


5. The Channel Rock (Centre de retraite et d’éducation à l’environnement, Cortes Island – B-C)

Tour en Kayak quotidien depuis le Channel Rock - Crédit photo : Laëtitia Lamarcq, Routes parallèles

Mon coup de coeur de l’été 2013. Un centre unique sur une île lointaine. De nombreuses choses à apprendre pour les gens passionnés de permaculture, éco construction et vie alternative. Le silence règne à Cortes Island, c’est l’endroit idéal pour des tours en Kayak depuis le Channel Rock – Crédit photo : Laëtitia Lamarcq, Routes parallèles

Activités : Wwoofing – jardinage essentiellement, apprentissage des principes de la permaculture, éco-construction, vie alternative off-the-grid, cuisine, projets divers
Contact : bookings@channelrock.ca – www.theprotectedplace.ca
Pour en savoir plusLire mon article « Vivre sur une île au Canada #3 : Cortes Island, The Channel Rock »


6. Nature’s way farm – The Veggie Patch (Exploitation agricole biologique, Grimshaw – Alberta)

Les cochons affamés ! - Crédit photo : Marie Seillery, Petite Souris Photographie

Un wwoofing intensif qui fait prendre conscience des réalités et difficultés de la ferme. La famille est très impliquée dans l’agriculture biologique et m’a fait prendre conscience de l’urgence à changer notre mode de consommation. Sur la photo, un cochon s’est échappé… Oups (pas fait exprès) ! – Crédit photo : Marie Seillery, Petite Souris Photographie

Activités : Wwoofing- maraîchage biologique, appui à la ferme commerciale (récolte et confection des paniers bios pour le veggie bus), entretien et nettoyage du jardin et champs avant l’hiver
Contact : Lisa Lundgard – www.theveggiepatch.org
Pour en savoir plus : Lire mon  article « Journal – Mon volontariat dans une ferme biologique de l’Alberta »


7. Alayuk Adventures (Chiens de traîneaux et aventures outdoor, Annie Lake Road – Yukon)

Morisson et moi, lors d'un moment de pause - Crédit photo :  Marie Seillery, Petite Souris Photographie

Ma « mauvaise » expérience (il en faut bien une dans le lot). Dans le sens où ce volontariat est trop intensif, reculé, focalisé sur le chenil uniquement. Le peu de convivialité n’aide pas à se sentir bien… Sur la photo, Morisson et moi sourions tout de même à la vie – Etre handler, ce n’est définitivement pas pour n’importe qui ! Crédit photo : Marie Seillery, Petite Souris Photographie

Activités : Handler (gestion quotidienne des 50 chiens du chenil), nettoyage, ouverture de trail (aide au débroussaillage)
Contact : Marcelle Fressineau – www.alayuk.com/fr/
Pour en savoir plusLire mon article « Passer l’hiver au Yukon : du rêve… à la réalité ! »


8. Traveling Light Bed and Breakfast (B&B dans une yourte, Carcross Road – Yukon)

La Yourte du Traveling Light B&B - Crédit photo : Laëtitia Lamarcq, Routes parallèles

Voici le volontariat qui m’a donné des ailes. Beaucoup d’amour dans cette famille et une vue imprenable sur Cowley Lakes. Ici, on vit au sein de la famille. Bella et Louis vous mettrons de la couleur dans votre vie ! C’est également l’endroit parfait pour les amateurs de ski 😉 Quant à la yourte, elle a ce don de nous baigner dans une atmosphère relaxante. Une véritable cure pour l’âme (ou alors est-ce l’énergie et la bonne humeur d’Amanda ?) – Crédit photo : Laëtitia Lamarcq, Routes parallèles

Activités : Gestion / entretien du B&B (dans une yourte), cuisine,  nettoyage, garde d’enfants, stockage du bois, soin des poules et de Banjo le chien, projets divers avec Amanda
Contact : Amanda Mouchet – www.travelinglightyukon.com (regardez l’onglet « volunteer »)
Pour en savoir plusLire mon article « Il était une fois… Une yourte au Yukon »


9. Association Franco-Yukonnaise (Service tourisme, Whitehorse – Yukon)

Crédit photo : http://meetingsyukon.com/

Un volontariat qui a duré 3 mois ! Je me rendais tous les mardis à l’AFY, pour travailler avec Sophie Gauthier, au service tourisme. Une belle immersion au sein de la communauté francophone du Yukon… Crédit photo : meetingsyukon.com

Activités : Volontariat au service Tourisme avec Sophie Gauthier (création d’un annuaire des structures touristiques du Yukon, préparation des données pour la cartographie)
Contact : Se rendre sur place, envoyer un email ou téléphoner (l’équipe change régulièrement)


10. Chez Elise & Ludovic (Au pair / nanny, Whitehorse – Yukon)

La joie d'être entourée d'enfants, très beau souvenir pour mon anniversaire surprise - Crédit photo : Routes parallèles

La joie d’être entourée d’enfants, de l’amour à donner et à recevoir. J’ai vécu dans cette famille pendant plus de 2 mois, et je ne me suis pas ennuyée un seul jour ! Cette photo, c’est un très beau souvenir de mon anniversaire surprise – Merci Elise et Ludo pour tout ! Crédit photo : Routes parallèles

Activités : Nanny / Au pair, cuisine, conduite des enfants à leurs activités, nettoyage, projets divers avec les enfants
Contact : Elise Guillemette (me contacter par MP pour plus d’informations, car elle n’a pas besoin de nounou de manière régulière)
Pour en savoir plus : Lire mon article « Une nounou au Yukon »


11. Yukon Sourdough Rendez-vous (Volontariat à la cabane à sucre, Whitehorse – Yukon)

Crédit photo : Laëtitia Lamarcq - Routes parallèles

Lorsqu’on vit au Yukon durant l’hiver, on aime s’impliquer dans diverses activités pour lutter contre l’isolement et le froid. Le festival d’hiver est très accessible en tant que volontaire. Foncez-y, c’est trop drôle en plus ! Vous verrez des gens lancer des troncs ou des dindons congelés ! Ici sur la photo, nous sommes en plein travail pour nourrir les gourmands avec des tires d’érable ! Crédit photo : Laëtitia Lamarcq – Routes parallèles

Activités : Festival d’hiver, cabane à Sucre (confection des tires d’érable)
Contactwww.yukonrendezvous.com


12. Heart Bar Ranch (Ranch, Alaska Highway – Yukon)

Horse Lover's Camps - Crédit photo : Gail Riederer

Ce ranch vaut le détour avant tout pour les deux personnes qui y vivent : Gail et Dirk. Ce couple, généreux et simple, vous touchera d’entrée de jeu. C’est vraiment un arrêt parfait pour les passionnés de chevaux et les gens qui veulent ralentir le rythme en pleine nature sur l’Alaska Highway… Ici sur la photo : le Horse Lover’s Camps – Crédit photo : Gail Riederer

Activités : Ranch (soin des 30 chevaux), activités liées à la ferme (nourrir les vaches, poulets, cochons…), accompagnement / aide lors des camps pour enfants
Contact : Gail Riederer – http://heartbarranch.ca/
Pour en savoir plus : Lire mon article « Heart Bar Ranch, mon volontariat dans un ranch au Canada »


13. Kluane Bed and Breakfast (B&B, Lac Kluane – Yukon)

Ahh, que la vie est paisible au Kluane Bed and Breakfast. Le printemps a été radieux, les eaux se sont libérés et j'ai eu la chance de vivre une vie sans internet pendant un mois, avec un couple yukonnais une fois de plus au top de l'accueil... J'ai nommé Cécile et Doug ! - Crédit photo : Emilie Migeon

Ahh, que la vie est paisible au Kluane Bed and Breakfast. Le printemps a été radieux, les eaux se sont libérés et j’ai eu la chance de vivre une vie sans internet pendant un mois, avec un couple yukonnais une fois de plus au top de l’accueil… J’ai nommé Cécile et Doug ! – Crédit photo : Emilie Migeon

Activités : Gestion / entretien du B&B, jardinage, cuisine, pêche (!)
Contact : Cécile (ou Pauly) Siaz – www.kluanecabins.com
Pour en savoir plus : Article à venir… 🙂


14. Arctic Institute of North America (Kluane Lake Research Station, Lac Kluane – Yukon)

Summit of Mount Logan with Icefield Discovery - Crédit photo : Laëtitia Lamarcq, Routes parallèles

De loin mon volontariat le plus « atypique ». La responsable Sian a tenté l’expérience du volontariat avec moi (j’étais la première) et m’a aidé à faire un vol au dessus des glaciers du Kluane, avec en bonus un atterissage au sommet du Mont Logan. Un volontariat qui pourrait être considéré comme « difficile » pour les gens peu à l’aise avec l’anglais et la culture scientifique – Crédit photo : Laëtitia Lamarcq, Routes parallèles

Activités : Membre du staff du centre arctique – aide aux projets de recherche avec les étudiants, cuisine pour le staff et les groupes (cook assistant), nettoyage, entretien, peinture des bâtiments
Contact : Sian Williams – http://arctic.ucalgary.ca/kluane-lake-research-station
Pour en savoir plus : Article à venir… 🙂


15. Klondike Nursery and Market Garden – en été (Homestead life, arboriculture et maraîchage biologique, Dawson City – Yukon)

Mon coup de cœur de l'année 2014 ! Cet endroit est tout simplement "unique", indescriptible en une phrase. Il faut vivre là-bas, derrière la rivière, avec John pour croire à nouveau... en tout. John est passionné par l'horticulture dans les pays nordiques, et croyez-moi, il sait transmettre sa passion. Le meilleur wwoofing pour apprendre les ficelles de "l'organic gardening". Les rencontres avec les autres wwoofers ont été mémorables ! Que du bon, que du fun ! Vive dawson City et la vie dans le bois du Klondike ! Crédit photo : Laëtitia Lamarcq - Routes parallèles

Mon coup de cœur de l’année 2014 ! Cet endroit est tout simplement « unique », indescriptible en une phrase. Il faut vivre là-bas, derrière la rivière, avec John pour croire à nouveau… en tout. John est passionné par l’horticulture dans les pays nordiques, et croyez-moi, il sait transmettre sa passion. Le meilleur wwoofing pour apprendre les ficelles de « l’organic gardening ». Les rencontres avec les autres wwoofers ont été mémorables ! Que du bon, que du fun ! Vive dawson City et la vie dans le bois du Klondike ! Crédit photo : Laëtitia Lamarcq – Routes parallèles

Activités : Wwoofing – arboriculture dans le grand nord (pommiers notamment), maraîchage biologique, cueillette de baies, cuisine, projets divers, découverte du style de vie homestead off-the-grid (ils vivent derrière une rivière, on accède à la propriété par canoë)
Contact : Sarah et John Lenart – www.klondikevalley.com
Pour en savoir plus : Article à venir… 🙂


16. Dawson City Music Festival (Volontariat au Théâtre Grand Palace, Dawson City – Yukon)

Crédit photo : Laëtitia Lamarcq - Routes parallèles

Vivre l’été à Dawson City, c’est saisir l’occasion de s’investir pour le festival de musique le plus cool ! Du bon son, des découvertes musicales intéressantes, et la fête avec les amis bien sur ! Crédit photo : Laëtitia Lamarcq – Routes parallèles

Activités : Festival de musique – 3 jours de volontariat au Palace Grand Théâtre (accueillir, placer les gens, nettoyer, veiller à la sécurité…)
Contact : www.dcmf.com, demande via le site Internet ou contactez Sarah Lenart pour être au Palace Grand Théâtre


17. Bayview Garden Bed and Breakfast (Sandspit, Haida Gwaii – B-C)

Explorer la forêt magique d'Haida Gwaii, à deux pas du B&B - Crédit photo : Laëtitia Lamarcq, Routes parallèles

Partir sur l’archipel le plus éloigné des terres canadiennes, un projet fou devenu réalité ! Haida Gwaii est un véritable bonheur pour les yeux. Tout est sauvage, calme, relaxant. Explorer la forêt magique d’Haida Gwaii, à deux pas du B&B, est une expérience unique. Tout comme s’intéresser à l’histoire et la culture des premières nations. Flavien et le staff du B&B m’ont mis directement à l’aise ! Que de belles rencontres une fois de plus… – Crédit photo : Laëtitia Lamarcq, Routes parallèles

Activités : HelpX – gestion du B&B, contact clientèle, nettoyage, jardinage, cueillette de champignons, cuisine, pêche, projets divers
Contact : Flavien Mabit – www.bayviewgardenbandb.com
Pour en savoir plus : Article à venir… 🙂


18. Riverworks Farm (Maraîchage biologique à Tlell, Haida Gwaii – B-C)

Crédit photo : Laëtitia Lamarcq - Routes parallèles

Un wwoofing express d’une semaine dans le but d’aider une jeune agricultrice rencontrée au Bayview Garden B&B. L’occasion de remettre les mains dans la terre et de se dire que changer radicalement de vie n’est désormais plus impossible…Après tout, Amanda l’a bien fait ! Crédit photo : Laëtitia Lamarcq – Routes parallèles

Activités : Wwoofing – maraîchage biologique, préparation et vente sur les marchés
Contact : Amanda Cook – http://riverworks.ca/
Pour en savoir plus : Article à venir… 🙂


19. WoodGrain Farm (Homestead Lifestyle, Kispiox Valley – B-C)

Crédit photo : Laëtitia Lamarcq - Routes parallèles

Je devais rester 2 semaines chez Jonathan, j’y suis restée un mois et demi ! Ça vous donne une idée de ce que l’attachement, l’admiration et la vie paisible de la Kispiox Valley peuvent procurer… L’endroit où j’ai appris le plus en matière de vie en auto-suffisance. Un régal cette ferme ! Courez-y ! Crédit photo : Laëtitia Lamarcq – Routes parallèles

Activités : Wwoofing / Vie en auto-suffisance, homestead lifestyle : maraîchage biologique, gestion des animaux, traite de la vache, fabrication du fromage / pain maison, vente sur les marchés, stockage du bois, cuisine, projets divers
Contact : Jonathan Knight – http://woodgrainfarm.wordpress.com/
Pour en savoir plus : Article à venir… 🙂


20. Klondike Nursery and Market Garden – en hiver (House-sitting, Dawson City – Yukon)

Etre entourée par la neige, la nuit, la forêt, la lune et... les aurores boréales. Un house-sitting de rêve dans les bois - Crédit photo : Lola Fall

Pour finir en beauté : remonter au Yukon chez mes amis John et Sarah Lenart et partir vivre dans les bois avec mon amie voyageuse Lola. Etre entourée de neige, vivre au rythme de la nuit, sentir les bienfaits de la forêt, lever la tête vers la lune et… les aurores boréales. Un house-sitting de rêve dans le mythique Klondike du Yukon. Allez, je vais éviter de pleurer, ce n’est qu’un au revoir… – Crédit photo : Lola Falletti

Activités : HelpX / House-sitting / Dog-sitting en hiver – gestion d’une maison off-the-grid pendant les vacances des propriétaires, garde d’animaux, stockage du bois, projets divers…
Contact : Sarah et John Lenart – www.klondikevalley.com
Pour en savoir plus : Article à venir… 🙂


8 réflexions au sujet de « 20 volontariats au Canada »

  1. Encore un très bel article ! Mais qui donne envie d’en savoir encore plus 😉 Hâte de lire en détail chacun de tes volontariats prochainement.

    Profite bien de ces dernières semaines et bon retour en France !

    Au plaisir de te lire.

    Janis

    • Merci beaucoup Janis, à nouveau ! Je vais écrire les articles de chaque volontariat (ceux des derniers mois) lors de mon retour en France. Ça m’occupera l’esprit héhé 😉

    • Je t’ai déjà dis ce que je pensais sur facebook mais mieux vaut deux grand MERCI qu’un 🙂

      Ps: Moi aussi j’aime mon Canada 🙂 En particulier le grand nord yukonnais, qui restera gravé dans ma peau, pour toujours 🙂

  2. ça y est c’est la fin, non la fin de ton séjour volontariat mais une grande porte s’est ouverte et je suis certaine que tu y retourneras, en attendant, j’ai hâte de parler avec toi dès ton retour.

    bises

  3. Bonjour Laetitia !
    Je pars bientôt au Canada et j’ai beaucoup apprécié la lecture de ton blog. J’ai particulièrement été interpellée par ton volontariat au Kluane Lake Research Station. J’aimerai avoir plus d’informations à ce sujet, notamment sur l’accessibilité au site et une description des missions.

    • Bonjour Marie. Merci pour ton message. Le Kluane Lake Research Station a, à ma connaissance, juste essayé un volontariat avec moi, le temps de quelques semaines un été. Ils sont ouverts uniquement de mai à septembre. Je ne sais pas s’ils auraient besoin à nouveau de volontaire car ils ne sont pas inscrits sur helpx ou autre, mais tu peux toujours contacter par mail la responsable en anglais (c’est sian williams tu auras le mail ici : http://arctic.ucalgary.ca/staff) . Le site est accessible uniquement en voiture, il n’y a pas de train/transport en commun (on peut y aller en pouce si on est aventureux;-)) et pour les missions je ne sais pas si tu parles de la station en elle-même ou du volontariat? En ce qui concerne le volontariat c’était 1à2 jours en cuisine pour aider à nourrir le groupe , 1à2jours au nettoyage/réparations diverses/peintures et 1jour à aider les étudiants ou participer à leurs études sur le terrain. En espérant t’avoir aidée… Bon voyage au Canada!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *