Une nounou au Yukon

Retour d’expérience : deux mois et demi de volontariat en tant que nanny dans une famille yukonnaise.


mary poppins

Il y a des instants qui méritent une photo, et d’autres instants qui se vivent loin de l’appareil photo. Ce volontariat n’est pas le plus spectaculaire, il ne cherche pas à vendre du rêve ou des paysages grandioses. Il raconte en toute simplicité mon bout d’hiver et mon quotidien dans une famille yukonnaise.

***

Lorsque je suis arrivée le 5 janvier 2014 dans la famille guillemette-gouailler, je venais juste de dire au revoir à ma première famille yukonnaise, la famille Mouchet. J’avais été très attachée à eux et j’avais peur de vivre difficilement la transition. Quitter des gens qu’on aime et continuer sa route s’avère être à chaque fois un véritable challenge. Mais une fois de plus mes pas m’ont guidé au bon endroit. On m’a déposé devant cette maison bleue, j’ai séché mes larmes et j’ai souri.

"C'est une maison bleue, adossée à la colline, on y vient à pas, on ne frappe pas, ceux qui vivent là, ont jeté la clé..."

« C’est une maison bleue, adossée à la colline, on y vient à pas, on ne frappe pas, ceux qui vivent là, ont jeté la clé… »

Au Yukon, on oublie les digicodes et les barrières. Dans cette famille, une spécificité me marque d’entrée de jeu : une guitare plantée à l’entrée fait office de portail. Un beau signe de bienvenue !
entrée guitareLa musique a l’air d’avoir une place importante ici. Mon père étant guitariste, ce petit signe anodin me plait et me permet de me sentir rapidement à l’aise. Ce soir là, Elise et sa famille se battaient avec leur motoneige embourbée je ne sais où. Ils avaient un peu de retard. J’étais seule avec mon sac, mais sans savoir pourquoi, j’ai regardé autour de moi et mon instinct m’a dit que tout se passerait bien. Pourtant, j’avais des raisons de douter : je n’avais  jamais été officiellement nounou, mon expérience avec les enfants se limitant à mon ancien volontariat avec Bella et Louis. Mais bon, comme on dit, « on verra bien ». J’ai survécu (ou presque) au volontariat avec des chiens de traineaux je peux bien jouer les Mary Poppins pendant deux mois !

Quelques minutes plus tard, tandis que je divaguais, la famille fait son apparition (en fanfare). Je dis bonjour à Elise, Ludo, Louve et Maëlle. Demain, c’est la rentrée des classes, je vais devoir me former au feeling et au jour le jour. Une chose est sur : je pense que je ne vais pas m’ennuyer. 

La gang de mes deux familles de coeur : Famille Mouchet et famille Guillemette-Gouailler. Avec en Guest Juliette, Menna et Eva

La gang coucou de mes deux familles de coeur : Famille Mouchet et famille Guillemette-Gouailler. Avec en Guest Juliette, Menna et Eva

oeuf à la coqueLa première semaine est dense mais je m’intègre vite à la vie de famille et j’apprends petit à petit leur routine. Je prépare tous les matin le petit déjeuner (smoothies maison, croissant, œufs à la coque…) ainsi que les boites à lunch pour les filles. Je les conduis à l’école puis en rentrant je nettoie un peu la maison et je vais promener le chien (parfois sous -30° !). Ensuite j’ai du temps libre, et le travail reprend vers 15h. Il faut aller chercher les filles au bus ou à l’école avec une collation puis il faut les garder ou les conduire à leurs activités jusqu’à l’arrivée des parents après leur travail.hiver yukonnais

Souvent, je prépare également le souper ou du moins je l’avance. Elise aime qu’on se fasse plaisir en cuisine. On a carte blanche si on le souhaite ce qui est très agréable lorsqu’on aime cuisiner. Cela dit, la priorité n’est pas d’avoir un repas ou une maison parfaite. La relation avec les filles est au cœur des attentes. L’important, c’est d’avoir du fun avec les enfants. Alors j’obéis, avoir du fun n’est pas la pire des jobs.  

Louve et moi sommes malades aujourd'hui... Pas d'école on reste à la maison ! On vous a bien eu hein hihi ?!!

Louve et moi sommes « malades » aujourd’hui… Pas d’école on reste à la maison ! On vous a bien eu hein hihi ?!!

Je joue à des jeux de société avec Maëlle, je crée une princesse des neiges avec Louve, nous animons nos soirées ou début de weekend avec des ateliers peinture, nous partons faire du ski au Mont Sima ou s’engageons dans un atelier chocolat, nous faisons un break en visionnant des épisodes de Winx, chantons « let it go » de Frozen, préparons des mini-crèpes,… Bref, je vie ma vie de Mary Poppins avec grand plaisir. Il faut dire que les filles sont sensibles et faciles à vivre. Ça aide.

Maelle durant l'atelier chocolat au centre communautaire du Mont Lorne

Maelle durant l’atelier chocolat au centre communautaire du Mont Lorne

Louve et Zumba en parfaite harmonie. Pour l'amour des animaux !

Louve et Zumba en parfaite harmonie. Pour l’amour des animaux !

Petit à petit, je sens que je récupère mes yeux d’enfants. Ils n’ont jamais été très loin mais je pense qu’on a tout de même tendance à les perdre dans la frénésie de nos sociétés de consommation actuelles. Grandir, gagner du fric, payer le loyer, les impôts… Tu peux vite l’oublier ton « let it go ». Cela dit, une lueur est toujours présente quelque part…

« Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants, mais peut d’entres elles s’en souviennent »

"Pikopo" - Dessin réalisé par Louve sur mon ordinateur

« Pikopo » – Dessin réalisé par Louve sur mon ordinateur

L’enfance est un moment intense de la vie. Le quotidien est de fait tout aussi intense. Pas le temps de s’enfermer dans sa chambre en solo, il faut s’occuper des enfants, leur faire découvrir le monde, les faire jouer, les faire apprendre, les voir sourire. Parfois, je ne vais pas mentir, c’est dur. En tant que nounou / fille au pair, on ne trouve pas toujours sa place. On peut se sentir fatiguée ou à fleur de peau, mais au final il y a toujours du positif.

« Si la vie te donnes une centaine de raisons de pleurer, montre à la vie que tu as un milliers de raisons de sourire »

Happy Maëlle. 7 ans.

Happy Maëlle. 7 ans.

Jour après jour, je m’aperçois que de beaux liens se tissent. L’hiver se passe à ravir. L’amour est au cœur de ce volontariat. C’est sans doute cliché mais c’est vrai. Au final, plus tu donnes de l’amour, plus tu en reçois. Je pense que les enfants ressentent ça, les petites attentions. C’est quelque chose qui ne s’achète ou ne se commande pas. J’ai donné du temps, de l’énergie, de la passion par amour. J’ai reçu en retour plus de sourire et d’attention que je ne l’espérais. Je ne pensais jamais pouvoir un jour être à l’aise avec des enfants jusqu’ici inconnus, je ne pensais pas que lire une histoire le soir venu ou faire des câlins à deux petits bouts pouvait procurer autant de bien.

Je me suis attachée à cette famille car le sourire de Louve et Maëlle me rendait heureuse.  Tout simplement.

L'arc-en-ciel magique de Louve

L’arc-en-ciel magique de Louve

Je pense que je n’oublierais jamais mon anniversaire surprise, tout comme le jour où Louve m’a amené dans sa classe déguisée en clown pour me présenter à ses amis comme « son hobbie préféré » ( !). Je n’oublierais jamais l’anniversaire de Maëlle et son gâteau avion transformé en dauphin. Je n’oublierais jamais le jour où je me suis retrouvée sur les pistes de ski avec Maëlle, tombant tour à tour dans les slaloms de la forêt de back-pokey. Je n’oublierais jamais le jour où j’ai perdu le chien pendant 6 heures tout comme le jour où j’ai failli faire brûler la maison à cause du plastique fumant sur le poêle à bois. Je n’oublierais jamais nos repas à table, la recette du « glory bowl » d’Elise et nos pizzas maison du vendredi. Je n’oublierais jamais ma première dégustation de homard, mon premier cours de ski de fond et mes chutes lamentables sur le stadium. Je n’oublierais jamais la valse des aurores boréales derrière la maison en direct de ma fenêtre, le son du piano, les expressions québécoises ou les gin tonic de Ludo. Enfin, je n’oublierais jamais Elise, ce bout de femme à la fois sensible et incroyablement déterminé qui peut gravir la Chilkoot Trail en 18h ou faire du camping d’hiver par -20° entre deux partés.

Ludo et Mister Homard. Viens ici mon gaillard !

Ludo et Mister Homard. Viens ici mon gaillard !

Après deux mois et demi de vie intense et passionnante, j’ai passé le relais à la nouvelle nounou (Virginie, PVTiste également). Quant à moi, je suis repartie avec de nouveaux amis yukonnais et des étoiles plein les yeux. Des yeux cela dit aussi mouillés qu’ils l’étaient en arrivant. Je vous l’ai dit, je ne m’y ferai jamais, aux départs…

Merci à Elise et Ludo de m’avoir ouvert leur porte et permis de vivre cette expérience hors du commun et ces moments de vie si chaleureux. Merci à Louve et Maëlle pour leurs dessins, leur douceur, leur joie et leur regard pétillant de vie. Vous m’avez procuré une grande vague de bonheur.

J’espère que vos prochaines nounous vous aimerons autant que je vous aime.

Merci pour mon anniversaire surprise !

Encore merci pour mon anniversaire surprise !

***

Info pour les PVTistes (ou autres curieux).

Vous souhaitez une expérience en tant que nounou au Yukon ? Contactez-moi, je peux vous transmettre les coordonnées de la famille ou vous donner d’autres informations pratiques.
A noter : la famille aime en particulier les personnes qui ont un penchant artiste / musicien / sportif. Ils attendent de découvrir de nouveaux horizons avec vous. Si vous aimez les enfants et la nature, c’est un type de travail qui pourra vous rendre heureux. Enfin, je l’espère autant que moi.  

12 réflexions au sujet de « Une nounou au Yukon »

  1. Pour devenir Mary Poppins 😉 il suffit de retomber en enfance… ou de laisser parler son coeur d’enfant… !!! Et tu (re)découvres le plus grand des trésors, la magie de l’enfance : la joie pure d’être !

    Je suis nounou en Irlande (pour changer !!!) de deux adorables têtes blondes de 5 et 7 ans et tu sais quoi ? La petite Saira vient de m’apprendre à boire les gouttes d’eau sur les feuilles ! Magique…!!

    Gros bisous de l’Irlande enchantée…! A bientôt sur les routes…!!

    • Hihi je suis bien d’accord ! Qui aurait cru en octobre dernier que je serai prête à suivre cette voie ! C’est aussi grâce à toi tout ça ! Enjoy ton Irlande enchantée et ton retour en France. A bientôt sur les routes c’est sur !

  2. Wahou !! superbe récit plein d’émotions ! Je suis ravie que tu trouves bien ta place dans des situations pour lesquelles tu ne pensais pas forcément être « faite ».

    • Merci Emmanuel 🙂 Un jour ou l’autre je me lancerais dans l’écriture d’un livre mais ce n’est pas encore pour tout de suite ^^

  3. Je te l’avais dit, ton prochain article va « cartonner » ! Laisse parler ton cœur, tourne-toi vers L’AUTRE, et plus encore vers l’enfant, tu ne peux que recevoir en retour et là, tu es particulièrement gâtée ! Mais tu as su faire l’effort nécessaire, ce pas difficile à franchir qui mène vers la plénitude.
    C’est ce qui nous vaut aujourd’hui d’avoir tes articles pleins de vie et de tendresse, un enchantement digne de Mary Poppins !

    Gros bisous !

    • Merci ! J’avoue que j’ai été gâtée niveau amour et tendresse avec cette famille ! Allez dans ce cas je continue sur la voie du « laisse parler ton cœur » ça me réussit plutôt bien la sagesse canadienne !

  4. hé, suite à mon premier message, et à mon mail, nous serions intéressé d’avoir le contact de cette super famille, ou d’autres si tu en connais, francophones, ou anglophones, qu’importe!

    Merci Laetitia!

  5. Hello !
    Cela fait plusieurs semaine que je parcours ton site pour découvrir tes aventures et je suis tombée sur ce petit article !
    Ton séjour avec cette famille à l’air d’avoir été rempli de bonnes choses !
    Je suis actuellement à la recherche d’une famille pour être au pair au canada à partir de Janvier 2015, si tu as encore les contacts de cette famille je serais intéressée 🙂

    Merci à toi, continue à nous faire voyager !

  6. Bonjour, je suis présentement au Yukon en tant que Au Pair. Par contre, j’aimerais bien avoir le contact de cette famille! J’ai aussi quelques questions que j’aimerais pouvoir te poser en priver, si possible! Merci beaucoup, et super blog!

    • Hello Virginie, j’espère que ton expérience Au pair au Yukon se passe bien! La famille où j’ai été nounou ne recherche plus d’au pair désormais… Mais tu peux m’envoyer un mail si tu as des questions, pas de souci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *