Vivre sur une île au Canada #3 – Cortes Island, « The Channel Rock »

A partir de Quadra Island, il existe un ferry qui, en 45 minutes, rejoint la petite île de Cortes Island. Oubliez les recommandations, cette île est inconnue des Lonely Planet et autres guides. Il faut dire que ce n’est pas vraiment (voire pas du tout) touristique (à partir de Vancouver il faut tout de même prendre 3 ferry et compter 5 à 6h de trajet, l’accessibilité est donc toute relative…). Etant une motivée des routes parallèles, j’ai voulu tester la vie sur cette île, une fois de plus par le biais du volontariat.

Etre volontaire au Channel Rock : l’expérience inédite d’un volontariat 100% nature, en pleine forêt !

J'ai vécu en tente, trois semaines au cœur de la forêt !

J’ai vécu en tente, trois semaines au cœur de la forêt !

Lire la suite

Mon PVT sur la route : road trip de Montréal (Québec) à Whitehorse (Yukon)

Mon projet

Je suis au Canada depuis le 21 mai 2013, avec en poche, mon PVT (Permis Vacances-Travail). Je suis restée deux semaines à Montréal, puis j’ai décidé de quitter la ville pour le grand air. Je suis partie en bus (Greyhound) à Winnipeg où j’ai acheté PonPon, mon petit van rouge. Je suis restée un mois et demi au Manitoba, où j’ai effectué deux volontariats inoubliables (chez Kerri et Neil Bryan de la ferme The landing well project – et dans la famille Christie au Falcon Trails Resort).

Le 21 juillet, jour anniversaire de mes deux mois de présence au Canada, je décide de partir en road trip vers l’ouest. Non pas que j’en ai marre du Manitoba (j’adore cette province !), mais j’ai décroché un volontariat pour l’hiver près de Whitehorse, au Yukon (mon rêve était d’aller là-bas). Je vais travailler pour une petite entreprise familiale de chiens de traineaux : Alayuk Adventures (de octobre à mars). Autant dire le double rêve (je l’espère). J’ai donc décidé d’aller au Yukon tout doucement, en trouvant d’autres volontariats sur la route. Pour le moment, j’ai parcouru 6 000 Kms. Pour info, je suis une voyageuse en solo (mais rarement seule ;-)) et mon niveau d’anglais est très moyen (mais il s’améliore, on fait comme on peut, c’est drôle !).

Ce que j’ai parcouru jusqu’à aujourd’hui


Agrandir le plan

Lire la suite