Un voyage de rêve : l’Alaska

Installée à Whitehorse (au Yukon) dans le cadre de mon PVT au Canada, j’ai profité d’un break dans mes volontariats pour franchir « the last frontier » et passer 5 jours en Alaska avec trois amies.

Conduire jusqu’en Alaska, voir la capitale et les glaciers : un rêve devenu réalité ! Bien entendu, en 5 jours on ne peut pas voir grand chose, l’Alaska est immense. Nous sommes allées dans ce qu’on appelle « la queue de la poêle », au sud-est de l’Alaska, et avons profité d’une magnifique traversée en ferry dans le « passage intérieur » (Inside Passage).

Je vous propose de découvrir mon carnet de voyage, rédigé sur la plateforme dont je suis ambassadrice : YourPhotoTravel. Ce carnet, composé de six chapitres, présente mes coups de cœur sur la route (Skagway, Juneau et Haines) et vous propose des bons plans / activités à ne pas manquer. Certes, l’Alaska est une destination un peu coûteuse (Paris – Anchorage : environ 800 euros), mais si vous avez l’occasion d’être dans le nord de la Colombie-Britannique ou au Yukon (Canada), faites un crochet de quelques jours dans ce coin en empruntant le ferry. Ce n’est pas coûteux, votre voiture/van est acceptée à bord, et ça vous laissera, je l’espère tout autant que moi, un souvenir inoubliable !

Visionnez mon carnet de voyage sur l’Alaska :

Lire la suite

Road trip pré-PVT en Amérique du Nord

Vous pouvez visionner mon carnet de voyage grâce au lecteur de YourPhotoTravel ci-dessous (ou sur leur site). Dans ce billet, je vous présente l’ensemble des chapitres. Cliquez sur les photos (ou le titre) de votre choix pour découvrir l’histoire qui se cache derrière.

Introduction.
J’ai vu Toronto, et j’me suis dis « Ah c’est haut! »
J’ai vu New York, j’en ai perdu mes mots
J’ai vu les grands espaces, j’ai su que j’y reviendrai
Et j’ai vu Montréal, j’ai su que j’y vivrai.

Road trip’ coup de cœur en aout et septembre 2011 avec mon frère et des amis, ou l’histoire du comment j’en suis arrivée aux prémices du PVT.
Pour information, c’est le tout premier carnet « e-tin » que j’ai écris, il est donc un peu brut de décoffrage mais je le laisse tel quel tout de même car à l’origine, je l’ai écrit pour transmettre l’idée et l’intérêt du road trip dans ce coin là (ce que j’ai aimé, et ce que je n’ai pas aimé) 🙂

Lire la suite