Premiers pas de côté à Montréal

Le PVT commence ! Une première semaine placée sous le signe des montagnes russes émotionnelles !

Mardi 21 mai, 12h. Je suis dans l'avion et quitte le sol français

Mardi 21 mai, 12h. Je suis dans l’avion et quitte le sol français

Je vous écris mon premier article depuis le sol canadien, à Montréal plus précisément. Cela fait 6 jours que je suis arrivée, 6 jours de rire, d’échanges, de repos et de rencontres mais aussi 6 jours de stress, d’énervement, d’épuisement et de pluie !

Les galères administratives

Les premiers pas n’ont pas été de tout repos, je m’en doutais, mais sans doute pas à ce point ! Avant le départ, je me sentais forte, prête à tout, prête à foncer tête baissée. Rien ne pouvait m’arrêter. Bien sur, j’étais triste de quitter mes proches et un peu apeurée à l’idée de partir seule ; mais plus que tout, j’étais avide de vies, avide d’expériences et avide de partages. Le Canada m’ouvrait les bras, je voulais l’en remercier.

Mais voilà, arrivée ici, j’ai su qu’on pouvait nous arrêter net dans notre élan. Le(s) responsable(s) ? Nos chères et tendres administrations bien sur ! Pourtant, j’étais préparée, niveau paperasse je pensais avoir plus ou moins tout géré. Mais un départ réserve toujours son lot de surprises. Je ne vais pas rentrer dans les détails car je vais tous vous endormir sinon, mais ma chère banque française, la sublime et talentueuse (!) Banque Postale a été particulièrement… « surprenante » ? (allez on va dire ça). Après m’avoir fixé un rendez-vous en France alors qu’ils étaient fermés, je me suis retrouvée à Montréal sans pouvoir transférer d’argent ou réaliser de virements. Leur service en ligne est « momentanément indisponible » pour « une durée indéterminée ».  Résultat : j’ai pu ouvrir un compte canadien en 15 minutes auprès de la Royal Bank of Canada (avec un conseiller très sympathique et souriant – ça change) mais celui-ci est encore vide. Je dois attendre que la banque postale soit « disponible » 😉 Pratique non ?

(pense bête pour le retour : changer de banque française)

Ensuite, pour la petite histoire, Pôle emploi qui devait m’indemniser avant mon départ ne l’a jamais fait (3 mois dans le baba pour l’instant). J’ai su le jour de mon arrivée qu’en fait ils s’étaient trompés de RIB…. (PoinPoinPoin…on applaudit bien fort Pôle emploi)

(pense bête pour le retour : retrouver VITE un travail…!)

Le deuxième jour de mon arrivée, j’ai pu faire tous mes papiers en une demi journée (numéro d’assuré social, ouverture d’un compte RBC, forfait téléphonique Fido). Les services québecois sont efficaces. Je n’ai rencontré aucune difficulté. Si vous venez en PVT ici, vous serez surpris, tout comme moi, de la rapidité et de la qualité de l’accueil.

Tout s’est ensuite compliqué avec la vente de la voiture. Vous vous souvenez, je vous avez dit dans mon article sur les préparatifs du PVT que je rachetais la voiture break (surnommée PonPon) d’Anne et Nicolas du blog Anola Le Mag. Et bien là je vous épargne vraiment le feuilleton en trois jours et six épisodes, mais rien ne s’est passé comme convenu ! La SAAQ (qui permet la vente et l’immatriculation au Québec) est particulièrement à cheval sur leur procédure, elle n’est pas très arrangeante… (j’ai peur d’avoir attrapé mon premier cheveux blanc – penser à vérifier)

Du coup, la vente n’est pas annulée (on a lutté pour !) mais elle est reportée à début juin (grâce au brillant stratagème d’Anne ;-)). Mon passage dans le Manitoba à Winnipeg puis à la ferme « The Landing Well Project » (pour du wwoofing) est reporté également mais – je l’espère – maintenu.

Et dire que je n’avais programmé avant de partir que mes deux premières semaines au Canada. Elles sont déjà complétement chamboulées et rien ne se passe comme prévu ! C’est donc bien ce que je pensais, l’aventure commence…

Conclusion : les programmes sont faits pour être déprogrammés !

La vie à Montréal

Allez trêve de blabla de papiers, voici quelques photos et explications de ma petite vie – en transit – à Montréal. Je suis actuellement logée chez un ami mexicain de ma belle sœur (vous suivez?!) : Arturo. Il vit en famille sur le quartier du plateau et me dépanne une chambre le temps que je trouve mon chez moi.

Un accueil au top chez Arturo, Emilie et Angel. Ici, dans le salon "The World" (je suis fan!)

Chez Arturo et Emilie. Un accueil au TOP ! Nous sommes ici dans le salon « The World » (je suis fan!)

Je vous présente « Scarlett » qui ne voit pas d’un très bon œil que je dorme dans son lit mezzanine !

Au coin de la rue : le restaurant Frite Alors ! Une friterie à la belge comme on aime ! http://fritealors.com/fr/

Au coin de la rue : le restaurant Frite Alors ! Une friterie à la belge comme on aime ! Les menus sont là > http://fritealors.com/fr/

De manière générale, je me sens très bien ici, même s’il pleut sans arrêt (j’ai ramené le temps des ch’tis avec moi ;-)). J’ai pu m’occuper des formalités, faire mes premiers repas gras (hihi vive les frites) et faire un peu la fête (tout de même!). Point positif : la bière est plutôt bonne (à mon grand étonnement) ! J’ai pu gouter la Cheval blanc (une bière blanche très bonne) et La fin du monde (une bière triple très triple !). Il faut dire que nous étions bien obligés de boire de la bière (!), nous avons reçu une alerte dans toute la ville au lendemain de mon arrivée : l’eau du robinet était interdite à la consommation, il fallait la faire bouillir ! Alors on a trouvé un plan B 🙂

En une semaine, j’ai eu la chance de croiser la route de pas mal de monde (l’entourage d’Arturo et Emilie et les deux voisins !) et j’ai tenté de saisir des bribes du modèle québecois et de la vie des expatriés. Je ne cherche pas à comparer la France et le Québec à tout prix ou à vous dire « ça, c’est mieux là-bas ». Chaque pays a son lot d’avantages et de problèmes. Mais tout de même, quelque chose m’inquiète : tous les expatriés veulent rester ici ! Je ne compte déjà plus le nombre de personnes m’ayant dit « on ne pas repartir au bout d’un an c’est trop court » ou « fais ta demande de résidence tout de suite ! »

Serais-je vraiment tombée sur un pays « attrape français » ?!

Faut-il croire à l’eldorado québecois ?

Montréal serait-elle la ville où il fait bon vivre ?

Mmh.. Je ne sais pas, pour l’instant, je trinque à ma nouvelle vie !

Première party (prononcée "parté") à Montréal ! Grosse soirée avec la gang d'Arturo, près de Jean Talon

Première party (prononcée « parté ») à Montréal ! Grosse soirée avec la gang d’Arturo, près de Jean Talon

J’ai encore tant à vous dire… J’ai reçu beaucoup d’informations en quelques jours mais il ne serait pas bon de tout vous retranscrire d’un coup. J’aurais le temps de vous expliquer les routes et déroutes de Montréal au cours de l’année car je compte bien m’installer ici après mes vadrouilles du printemps et de l’été.

En attendant, la pluie rythme mes journées… Depuis mon balcon, mes doudous et moi attendons le retour du soleil et l’arrivée d’une nouvelle semaine, qui je l’espère sera moins stressante et riche en découvertes montréalaises (mes jambes ont besoin de s’agiter !).

Arturo et moi accueillerons le weekend prochain Anne et Nicolas. Il me tarde d’y être, pour à nouveau profiter du bonheur des rencontres « in real life ».

Un dimanche pluvieux à Montréal, sur le balcon. Le soleil reviendra demain...

Un dimanche pluvieux à Montréal, sur le balcon. Nous attendons demain le retour des beaux jours

32 réflexions au sujet de « Premiers pas de côté à Montréal »

  1. ça fait plaisir d’avoir de tes nouvelles…
    Je te souhaite aussi que les jours à venir soient moins stressants.
    Ptchxxx

    • Merci 🙂 Je suis contente que tu me lises ! Oui là je pense que ça va se calmer un peu, les débuts sont rarement très drôles, il faut prendre ses marques, s’adapter, gérer les papiers, les premières galères… Mais je lâche rien tout va bien au final 🙂 Ptchx !

  2. Super!
    Actuellement je cherche également à voir de nouvelle horizons et quitter le sol Français, pour le moment je vise la Polynésie Française en l’occurrence Papeete à Tahiti et Nouméa en Nll Calédonie, mais effectivement, je pense fortement au Canada et le Quebec est dans ma ligne de mire… maintenant les démarche administrative, et les premiers reflex à faire sur le sol Américain sont pour moi un grand secret. Je pense que je vais suivre votre site.
    Amicalement

    • Merci ça me fait plaisir 🙂 Si vous avez besoin d’un conseil sur les démarches n’hésitez pas à me demander et si vous avez moins de 35 ans en effet je vous conseille de profiter du PVT, ce permis est très avantageux et pas très compliqué ! Tout est expliqué sur http://pvtistes.net pour bien préparer son dossier et son voyage.

      • Hello!
        J’ai 23 ans, je roule sur mes 24, quand au site je le trouve ( pour ma part ) tellement complet que je sais même pas par ou commencer, c’est limite le fouillis pour moi !
        Je pointe le domaine informatique, maintenance, diagno, reparation, webdesign, intégration web.
        Nous verrons ce que cela donne.
        L’on dit que le Canada est le nouvelle ‘El dorado’ en matière d’emplois en ce moment sur certain domaine ..!

        • Oui c’est vrai que des fois on sait pas trop par où commencer !! Le mieux c’est d’aller dans l’onglet « forum » et « démarches et questions avant le départ » : http://pvtistes.net/forum/f7.html – là tu trouves tout et des dossiers aussi pour bien choisir et faire papiers, lettre de motiv’ etc.. Je pense que dans tes domaines tu pourras trouver 🙂 Au pire trouver un petit travail alimentaire c’est facile. L’eldorado je ne sais pas car je ne suis pas encore là depuis assez longtemps ! En tout cas oui il y a du travail mais après les conditions peuvent être difficiles aussi et il y a très peu de congés c’est bon à savoir ! Mais bon partir 1 an à l’étranger dans tous les cas ça fera du bien ! Je te souhaite de réussir !

  3. mis à « parté » c’est vrai qu’ils ne sonnent pas « joyeux joyeux » tes premiers pas en belle province !
    « c’est que le début, d’accord, d’accord … » alors on y croit !
    et si cela peut t’aider, ici « din ch’nord » on a dix degrés de moins que la normale … et la bière n’est pas triple ! gros bisous,

    • Il y a plein de bières triple din ch’nord et chez nos voisins les belges pourtant 🙂 brrr 10 degrés de moins… nous ici le thermomètre remonte ça fait du bien au moral 🙂

      • ah ben oui, t’as raison : il y a la « page 24 » d’Aix-noulette Triple 7°9, avec l’indication : « Conviviale à l’apéritif, elle est parfaite avec une bonne choucroute ou une andouillette d’Arras. » … je ne suis pas un pro, comme toi, moi ! 😉

  4. Arturo, mon chouchou, le plus gentil de tous les copains de Juju, celui qui venait déjeuner les mardi midi quand ils étaient en 4ème….ups le temps passe… un gros bisous à tous les deux

  5. Coucou ma vieille meuf!
    Je suis très contente de pouvoir lire tes aventures!!
    Profites de chaque instant que tu passes la ba!
    Je te lance un défi:je veux te voir afficher sur une banderole : »vive les vieilles meufs » et la faire porter par des nouvelles rencontres dans un bar

  6. Je poursuis …..petit pbm technique!
    Et donc je veux une photo avec la preuve!
    Bois une blanche pour moi!

  7. C’est cool de revoir des images de Montréal après tout ce temps.
    Passe le bonjour à Arturo et Emilie ! Je vois qu’il a changé un peu son salon.

    Pour la Banque Postale, fallait s’y attendre. Dis-toi qu’en Espagne, la Banque postale passerait pour une banque ultra professionnelle et rapide :p

    Bon sinon, et après le fritte alors, à quand une photo de poutine?

    Sinon ici, pour changer, il fait beau et chaud.

    Bwahaha

    J’espère qu’on pourra lire plus très bientôt ! 🙂

    • Oh mon fréro <3 🙂 et bien nous ici grand soleil, et les nouvelles sombres du début s'éclaircissent. Après la pluie vient le beau temps, j'apprends la patience 🙂 ! Ici les services sont efficaces, bien plus qu'en Espagne ! La poutine bientôt bientôt... Rhaa c'est pas facile je fais déjà une overdose de frite ! Hier on a été dans un restaurant. La spécialité : QUE de la viande fumée dans un sandwich (énorme). Viva america !!!
      Ps: oui le salon a changé, je ferai un bisou à Arturo 🙂

  8. Hé ! bienvenue !
    Nous sommes aussi pvtistes, à Montréal depuis le 15 mai, et c’est vrai que les 1ers jours sont plutôt surprenants côté paperasses françaises qui ne sont pas totalement réglées et la découverte de l’administration ici où ça marche plutôt bien…
    Nous suivrons avec plaisir et curiosité de pvtistes, ton blog, alors à bientôt !

    • Super je viens de voir votre blog également, branché culinaire c’est bien ça vous vous laissez pas trop aller à la poutine 😉 ! Je vous suis également du coup, sur votre page fb ! A bientôt et profitons de notre PVT comme il se doit ^^

    • La nature arrive bientôt mon petit pingouin 🙂 road trip de 3000 km en préparation on va aller à la rencontre des zanimaux ^^

      • il parait qu’une des spécialités c’est la « poutine » (frites sauce et fromage, cela ressemblerait bien à notre bon vieux Welch (végétarien) !!! et le champagne au sirop d’agave t’as gouté ?

        • oui la poutine c’est impressionnant j’en ai pas encore remangé (j’avais testé en 2011) mais ça ne serait tarder ! Par contre, à voir comme ça, ça ne donne pas envie tu n’aimerais pas beaucoup ! Le champagne au sirop d’agave je ne connais pas du tout, je vais me renseigner ça m’intéresse hihi 🙂 bisous pingouin

          • Cool tes photos via facebook et la ferme c’est comment ? bizz

  9. Je vois que l’aventure à vrmnt commencé ;-)… Faut pas se décourager par les galères administratives et au vu de l’avant-dernière image, t’as trouvé des gens sympas avec qui trinquer 😉

    Bonne continuation

  10. hello ma filleule de coeur de tout coeur avec toi et tes doudous humides !
    profite de tout ce qui est bon là-bas, c’est la bonne recette.
    je te suis sur ton site c’est sympa, tu n’auras pas à user ta salive à ton retour pour tout raconter, tu pourras vérifier ceux qui suivent !
    je file au paradis de mes 2 petits amours demain pour quelques jours, c’est tout bonheur.
    big bizoux

  11. Bonjour Titi c’est Francis (le vieux Pompi) je découvre tes articles un peu par hasard pourtant je clique sur tes photos de Fb et je ne trouve pas tjrs bref je vais voir ton père « mon Maître » musical il m’expliquera un de ces quatre comment proçeder. Bisous Bonne continuation

    • Alors en fait souvent si tu cliques sur les photos ça amène juste sur la photo postée sur Fb. Pour avoir accès aux articles du site, il vaut mieux cliquer sur le lien dans le texte et non sur la photo. Parfois il n’y a pas toujours d’articles, juste des photos. Je le précise toujours sur Fb quand c’est un article. Ça va venir tu vas comprendre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *