Atlin, un coin de paradis au nord de la Colombie-Britannique

Le temps d’un weekend en cabine à Atlin… Partez pour une belle randonnée hivernale, sur le sentier Monarch Mountain

monarch mountain atlin

Sur la route… (ou presque)

8 février 2014. Accompagnée de mon amie Juliette et de deux PVTistes rencontrées à Whitehorse (Laure-Anne et Anaïs), nous quittons la ville et partons en weekend à Atlin, afin de se dégourdir les jambes sous un doux -20°c (!)
Atlin est une petite bourgade située à l’extrême nord-ouest de la Colombie-Britannique. On y accède par la route uniquement depuis le Yukon, en empruntant l‘Atlin Road. De Whitehorse, il faut rouler trois heures, direction le sud !

Le cadran sonne à 7h. Debout l’équipe ! Nous rangeons l’épicerie dans les glacières (bizarre de penser qu’une glacière évite le gel), nous posons nos affaires dans le truck, et décollons toutes ensembles avec Zumba, la fidèle chienne de ma famille d’accueil.
Léger contre-temps. Zumba s’enfuit au moment de monter dans la voiture ! A croire que les animaux yukonnais sont tout autant emprunt de liberté que nous. Après 5 heures d’attente, d’exploration du voisinage, de hurlement, d’appel à la SPA locale et de barbecue hivernal (un steak qui cuit dehors ça va la faire revenir non ?!) Zumba réapparait, avec le look d’un chien qui vient de survivre à la Yukon Quest. Ouf, nous pouvons enfin y aller. Après quelques minutes sur l’asphalte, l’histoire du chien et le stress s’envolent. La magie de la route peut alors faire son effet…

Atlin road

Alaska Highway -> Klondike Highway South -> Atlin road…

Le cœur s’allège, les yeux s’écarquillent. Me voilà enfin revenu dans mon élément : la route. Je vis l’instant présent. Les trois heures de trajet s’évaporent en trois minutes. Il faut dire que la pleine nature nous régale de ses merveilles. Sur l’Atlin road, il n’y a plus âme qui vive. Le ronron du moteur nous transporte. La délectation est à son maximum. Le soleil disparaît petit à petit derrière les montagnes, le ciel bleu rosit, 18h retentit. Nous passons la frontière de la Colombie-Britannique et arrivons à Atlin (enfin presque) car un arrêt aux abords de la bourgade s’impose.
Deux coyotes sont en train de traverser l’immensité d’un lac gelé. Cela mérite un petit arrêt. Nous ne sommes pas encore arrivées à destination que cette route panoramique nous a déjà comblée.
C’est cela aussi le pouvoir du Canada.
Rouler. Contempler. S’émerveiller.

Découverte d’Atlin, la « petite suisse »

Monarch Mountain Atlin Lake
On ne va pas se mentir, Atlin a des allures de carte postale. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle localement « la petite Suisse du Nord ». Lorsqu’on arrive dans ce village paumé, la vue nous donne l’impression de rêver. Il faut dire qu’il y a une montagne majestueuse posée en plein milieu d’un lac gelé, le lac Atlin (pour ne pas faire compliqué).

Cabane Atlin

Concernant la vie à Atlin, elle est assez simple. 400 personnes vivent ici. On se demande comment car ils sont vraiment loin de tout. Wikipédia a bien du mal à savoir ce qu’il se passe là-bas. On arrive à dégoter les coordonnées géographiques 59° 35′ 00″ Nord / 133° 43′ 00″ Ouest et puis c’est tout. Ne cherchez pas les municipalités limitrophes, il n’y en a pas, si ce n’est Whitehorse à trois heures de là.

atlin

Nous avons eu bien du plaisir à errer dans ce petit village et au abords du lac. Si vous y allez, sachez que vous trouverez un hôtel (Atlin Mountain Inn), des lodges, une superette et le Pine Tree Restaurant. L’hiver est très calme, mais l’été, de nombreux randonneurs et amateurs de pêche viennent fouler ce coin reculé. Il y a également le Arts and Music Festival en juillet qui mérite le voyage à ce qu’en disent les locaux.
A part cela, ne cherchez pas trop d’excitation, ce petit coin de paradis revendique son indépendance, sa tranquillité et l’entraide de sa communauté. Personnellement, j’aime ça. Je me serais bien vu vivre là quelques mois, dans une petite cabine face au lac 🙂

la team PVT a Atlin

Soirée dans une cabane rustique

En parlant de cabine, la notre n’était pas face au lac, mais elle nous a convenu à merveille. On l’a eu à prêter grâce à la famille d’accueil de mon amie Juliette ! Vraiment sympa ces yukonnais ^-^
Petit point étonnant en entrant, Maurice (nous l’avons appelé comme ça) nous a un peu surpris accroché sur son mur. Je n’ai jamais aimé les gros animaux empaillés (encore moins quand on dort en dessous) mais cette fois-ci on s’est adapté, si bien que Maurice a partagé une bière (la meilleure de toute : Yukon Bonanza Brown) et la fondue avec nous 😉 Pour le dessert : des bananes au chocolat à même le poêle à bois… ça c’est du bonheur canadien !

cabane Atlin repas

Maurice et la bonanza

Atlin banane au chocolat

Randonnée du dimanche : Monarch Mountain Trail

View Larger Map

Nous avons passé un magnifique dimanche sur la Monarch Mountain, non loin d’Atlin. Nous avons été sur le site Yukon Hiking pour trouver des informations avant le départ. Cette randonnée de 7km, se fait en plus ou moins 3 ou 4 heures. L’élévation de 700 mètres permet d’avoir une vue splendide sur Atlin et les environs. Nous nous sommes régalés lors de cette journée alors je vous encourage à faire cette balade !
Je clôture ce récit touristique par quelques photos qui je l’espère, vous donneront envie de découvrir à votre tour les routes parallèles du nord de la Colombie-Britannique.

arbre gelé atlin

monarch mountain

IMG_9596-2

atlin monarch

Pour voir davantage de photos, découvrez mon album flickr consacré à Atlin.

3 réflexions au sujet de « Atlin, un coin de paradis au nord de la Colombie-Britannique »

  1. Hello chère Laetitia,
    température : -20 on ne l’imagine pas à te voir sur les photos, en plus ici l’hiver ne s’est pas manifesté… je suis d’accord avec toi les animaux empaillés bof mais pour le reste c’est fort sympathique.
    Bises et à bientôt, j’aime beaucoup la dernière photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *